Expert national détaché (m/f) - (réf. FISMA-D-4)

Informations générales

  • Statut Fonctionnaire
  • Date limite de candidature25/06/2021
  • Administration/OrganismeCommission européenne
  • LieuBruxelles
  • Nombre de postes vacants1

Qui recrute ?

Commission européenne

Nature des fonctions

La DG FISMA (Stabilité financière, services financiers et union des marchés des capitaux) est chargée d’initier et de mettre en œuvre des mesures de réglementation et d’intégration des marchés financiers.

Le poste vacant se trouve dans l’unité chargée des assurances et des fonds de pension, au sein d’une équipe actuellement composée de 21 membres, constituée d’experts nationaux détachés et d’administrateurs de la Commission européenne. L’unité est chargée de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un cadre prudentiel commun de l’UE pour les entreprises d’assurance (directive Solvabilité II), ainsi que d’autres dispositions législatives relatives aux régimes de retraite professionnels et individuels (IRP, PEPP), et d’un certain nombre de dossiers liés aux consommateurs, tels que l’assurance automobile et les intermédiaires d’assurance (directive sur la distribution d’assurances). L’unité est également chargée des relations avec les pays tiers et les organisations internationales dans le domaine de l’assurance. L’unité travaille en étroite collaboration avec l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP).

Les principales responsabilités de l’expert seront liées au projet Solvabilité II en cours, ainsi qu’aux travaux sur les aspects liés à la protection des consommateurs, en particulier la préparation du réexamen de la directive sur la distribution d’assurances.

La directive Solvabilité II, applicable depuis janvier 2016, fait actuellement l’objet d’un réexamen visant à faire en sorte qu’elle reste adaptée à sa finalité, compte tenu des évolutions récentes ainsi que des efforts actuellement déployés pour promouvoir la reprise économique, l’union des marchés des capitaux et les transitions verte et numérique. Une proposition législative de la Commission concernant Solvabilité II devrait être publiée au troisième trimestre 2021. L’expert devra contribuer au futur processus de discussion de la proposition de révision de la directive Solvabilité II, notamment en apportant le concours technique nécessaire dans les discussions avec les colégislateurs ainsi qu’en préparant les mesures d’exécution facilitant la révision, au-delà des modifications législatives proposées.

La directive sur la distribution d’assurances (DDA), applicable depuis octobre 2018, a introduit des règles renforcées pour la protection des consommateurs dans le contexte de la vente de produits d’assurance. Un réexamen doit être effectué en 2022, notamment dans le cadre des travaux que mène actuellement la DG FISMA sur l’élaboration d’une stratégie en matière d’investissements de détail. L’expert devra participer à la préparation et à la réalisation du réexamen.

L’expert effectuera des analyses et élaborera des recommandations politiques dans les domaines relevant de sa responsabilité, informera le directeur général ou la commissaire lorsque ceux-ci rencontreront des parties prenantes, et participera à des réunions de haut niveau, sous la supervision d’un fonctionnaire. L’expert participera aussi, de manière occasionnelle, à des conférences publiques sur les sujets relevant de son domaine de compétence. Le poste implique des contacts réguliers avec l’AEAPP et la participation aux groupes de travail de cette dernière.

L’expert sélectionné pourra être amené à travailler sur d’autres questions d’assurance ou de réassurance, y compris sur des questions internationales.

Qualifications requises

a) Critères d'éligibilité

Les critères d'éligibilité doivent être obligatoirement remplis par l'END pour être détaché auprès de la Commission. Par conséquent, le candidat qui ne remplirait pas un ou plusieurs de ces critères serait automatiquement éliminé de la procédure de sélection. 

  • Expérience professionnelle : posséder une expérience professionnelle d'au moins trois ans dans des fonctions administratives, judiciaires, scientifiques, techniques, de conseil ou de supervision, à un grade équivalant au groupe de fonctions administrateur AD;
  • Ancienneté de service: avoir une ancienneté d'au moins un an auprès de son employeur, c'est-à-dire être employé depuis au moins un an par un employeur éligible au sens de l'article 1 de la décision END, sur base contractuelle ou statutaire;
  • Compétences linguistiques : avoir une connaissance approfondie d'une des langues de l'Union européenne et une connaissance satisfaisante d'une autre langue de l'Union européenne dans la mesure nécessaire aux fonctions qu'il est appelé à exercer. L'END ressortissant d'un pays tiers doit justifier posséder une connaissance approfondie d'une langue de l'Union européenne nécessaire à accomplissement des tâches qui lui sont confiées

b) Critères de sélection

Diplôme

- diplôme universitaire ou

- formation professionnelle ou expérience professionnelle de niveau équivalent

 

  dans le(s) domaine(s) : économie, économétrie ou mathématiques, actuariat, droit ou comptabilité.

 

Expérience professionnelle

Le/la candidat/e doit posséder une expérience du secteur financier ou de sa réglementation. Le/la candidat/e doit avoir une bonne connaissance du secteur de l’assurance et de l’activité d’assurance et devrait être fortement intéressé par la protection des consommateurs liée à la distribution de produits d’assurance. Une connaissance des procédures institutionnelles de l’Union et de la rédaction juridique serait également un atout.

 

Ce poste requiert une grande flexibilité et une grande capacité à résister à la pression. Ses interlocuteurs étant souvent de haut niveau (par exemple, représentants de gouvernements nationaux, députés européens, dirigeants d’entreprises d’assurance), l’expert devra aussi savoir faire preuve de sens politique.

 

Langue(s) nécessaire(s) pour l'accomplissement des tâches

L'expert national détaché doit maîtriser au moins deux langues de l'Union européenne. La langue de travail principale est l’anglais. Une bonne maîtrise du français serait appréciée.

Documents à fournir

Les candidats doivent rédiger un CV en français, anglais ou allemand, en format PDF ou Word, et selon le modèle européen qu’ils trouveront à l’adresse suivante:
http://europass.cedefop.europa.eu/fr/home.


Chaque candidat doit mentionner dans son CV la référence de l'avis de vacance : la DG et l’unité (ex. ECFIN-F-4). Seules les candidatures transmises par les Représentations permanentes à l'adresse électronique HR-RP@ec.europa.eu seront prises en considération.