Expert national détaché (m/f) - (réf. OLAF-A-5)

Informations générales

  • Statut Fonctionnaire
  • Date limite de candidature25/06/2021
  • Administration/OrganismeCommission européenne
  • LieuBruxelles
  • Nombre de postes vacants1

Qui recrute ?

Commission européenne

Nature des fonctions

L’unité A.5 de l’OLAF cherche à recruter un expert national détaché afin de renforcer sa capacité à enquêter sur les allégations de fraude à l’encontre du budget de l’UE et d’assurer la liaison avec les autorités nationales en Bulgarie, Chypre, Grèce, Italie ou Roumanie. Les candidats doivent être membres du personnel des autorités nationales administratives, policières et du ministère public (ou d'une autorité publique jouissant de pouvoirs d'enquête administratifs et/ou pénaux) et avoir au moins dix (10) années d’expérience. Une expérience des enquêtes et/ou des poursuites concernant les infractions liées à la convention relative à la protection des intérêts financiers des Communautés européennes (« infractions PIF ») et/ou la fraude et/ou la corruption constituerait un atout.

L'expert national travaillera au sein de l'unité OLAF/A.5 responsable pour la conduite des activités d'enquêtes dans les cinq Etats membres mentionné ci-dessus pour des cas de fraudes ou d'irrégularités portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union européenne. Ces activités concernent principalement les Fonds Structurels et d'Investissements Européens, les fonds européens pour l'agriculture et les aides de préadhésion dans le secteur du développement rural. L'unité A.5 coordonne également les enquêtes menées par les services compétents des Etats membres ou des pays candidats. L'unité contribue au suivi des recommandations formulées sur la base des résultats des enquêtes.

L'expert national participera à des enquêtes administratives et à des dossiers de coordination principalement dans des cas relatifs aux Fonds Structurels et d'Investissements Européens et aux dépenses agricoles dans les cinq Etats membres dont l'Unité A.5 est responsable. L'expert contribuera à la mission d'enquête de l'OLAF en participant à des investigations dans les Etats membres, principalement en Bulgarie, Chypre, Grèce ou Roumanie, et dans les pays candidats comme prévu par le règlement (UE, Euratom) N° 883/2013 et les lignes directrices sur les procédures d'enquête des agents de l'OLAF. Il/elle contribuera également à la coordination des enquêtes menées par les services compétents des Etats membres ou des pays candidats. Il/elle contribuera aussi au suivi des recommandations de nature judiciaire ou financière telles que prévues dans les lignes directrices de l'OLAF relatives au suivi des enquêtes. Ces activités d'enquête et de suivi requièrent de maintenir des contacts permanents avec les autorités administratives, policières et judiciaires dans les Etats membres et les pays candidats.

Particulièrement, il/elle maintiendra et développera des contacts avec les autorités administratives, policières et judiciaires nationales bulgares, cypriotes, grecques ou roumaines en lien avec les cas traités par l'unité.

Qualifications requises

a) Critères d'éligibilité

Les critères d'éligibilité doivent être obligatoirement remplis par l'END pour être détaché auprès de la Commission. Par conséquent, le candidat qui ne remplirait pas un ou plusieurs de ces critères serait automatiquement éliminé de la procédure de sélection. 

  • Expérience professionnelle : posséder une expérience professionnelle d'au moins trois ans dans des fonctions administratives, judiciaires, scientifiques, techniques, de conseil ou de supervision, à un grade équivalant au groupe de fonctions administrateur AD;
  • Ancienneté de service: avoir une ancienneté d'au moins un an auprès de son employeur, c'est-à-dire être employé depuis au moins un an par un employeur éligible au sens de l'article 1 de la décision END, sur base contractuelle ou statutaire;
  • Compétences linguistiques : avoir une connaissance approfondie d'une des langues de l'Union européenne et une connaissance satisfaisante d'une autre langue de l'Union européenne dans la mesure nécessaire aux fonctions qu'il est appelé à exercer. L'END ressortissant d'un pays tiers doit justifier posséder une connaissance approfondie d'une langue de l'Union européenne nécessaire à accomplissement des tâches qui lui sont confiées

b) Critères de sélection

Diplôme

- diplôme universitaire ou

- formation professionnelle ou expérience professionnelle de niveau équivalent

 

  dans le(s) domaine(s) : droit, sciences économiques, etc.

 

Expérience professionnelle

L’expert devra avoir une formation solide et une expérience prouvée (au moins cinq années) dans la conduite d’enquêtes administratives, policières ou judiciaires au niveau national dans le domaine des irrégularités et/ou de la fraude, idéalement au détriment du budget de l'UE. Il/elle devra être familier avec les différentes autorités nationales dans au moins un des états suivants: Bulgarie, Chypre, Grèce, Roumanie (services administratifs, autorités policières et judiciaires) et avoir une bonne connaissance des procédures nationales en lien avec la protection des intérêts financiers de l'UE. Une expérience d'appui aux autorités bulgares, cypriotes, grecques ou roumaines dans la prévention, la conduite d'enquête et la poursuite de fraudes au budget de l'UE serait un avantage supplémentaire.

La connaissance des Fonds Structurels et d'Investissements Européens et/ou de la politique agricole commune est un atout.

Le candidat retenu doit avoir de bonnes capacités d’analyse, de rédaction et de présentation et être un bon communicant. Un bon jugement, et une capacité de travailler efficacement – à la fois seul et au sein d’une équipe - sont exigés.

Une bonne maîtrise des applications informatiques générales (Word, Excel, Power Point, etc.) est essentielle, ainsi que la disponibilité pour travailler avec les outils informatiques spécifiques utilisés par l’OLAF, en particulier ceux développés spécialement pour la gestion des enquêtes.

 

Langue(s) nécessaire(s) pour l'accomplissement des tâches

Une excellente connaissance d'au moins une des trois langues suivantes: bulgare, grec, roumain, et une très bonne connaissance écrite et parlée de l'anglais, langue de travail de l'unité, sont requises.

Documents à fournir

Les candidats doivent rédiger un CV en français, anglais ou allemand, en format PDF ou Word, et selon le modèle européen qu’ils trouveront à l’adresse suivante:
http://europass.cedefop.europa.eu/fr/home.


Chaque candidat doit mentionner dans son CV la référence de l'avis de vacance : la DG et l’unité (ex. ECFIN-F-4). Seules les candidatures transmises par les Représentations permanentes à l'adresse électronique HR-RP@ec.europa.eu seront prises en considération.