Modalités

Examen-concours

Les examens-concours comportent deux parties :

Pour chaque spécialité, le programme spécifique se trouve dans la rubrique « Programmes et épreuves ». En cas de modification, les nouveaux programmes seront transmis en temps utile aux candidats inscrits.

Avant les épreuves préliminaires et les épreuves de classement, des réunions d’information sont organisées avec les jurys respectifs, au cours desquelles les candidat(e)s sont informés des détails de l’organisation de l’examen.

Épreuves préliminaires de langues

Le niveau de connaissance dans les 3 langues d’enseignement requis est déterminé comme suit:

L’épreuve préliminaire en luxembourgeois, qui vise à vérifier que le candidat est capable de participer activement à un entretien dans cette langue, comporte une épreuve orale. Les épreuves préliminaires en français et en allemand qui visent à vérifier que le candidat est capable de s’exprimer correctement, oralement et par écrit, comportent chaque fois une épreuve écrite et une épreuve orale. La participation à la réunion d’information et aux épreuves linguistiques est obligatoire.

En ce qui concerne les épreuves préliminaires, les dispenses suivantes sont accordées par décision du ministre :

  1. le candidat ayant obtenu dans un pays ou une région de langue française ou allemande, un diplôme d'enseignement supérieur sanctionnant un cycle d'études dans ce pays ou cette région d'au moins deux ans à temps plein ou le candidat détenteur d’un diplôme de brevet de maîtrise obtenu dans un pays ou une région de langue française ou allemande, est dispensé des épreuves préliminaires, respectivement de français ou d'allemand visées;
  2. le candidat ayant obtenu ou un diplôme d’enseignement supérieur dans le système d’enseignement supérieur luxembourgeois lui permettant d’accéder à une fonction enseignante ou ayant accompli la dernière année dans une institution d’enseignement supérieur à caractère universitaire est dispensé soit de l’épreuve préliminaire de français si le diplôme certifie des programmes d’études organisés majoritairement en langue française, soit de l’épreuve préliminaire d’allemand si le diplôme certifie des programmes d’études organisés majoritairement en langue allemande ;
  3. le candidat justifiant d’une scolarité d’au moins treize ans dans le système luxembourgeois ou le candidat détenteur d’un diplôme luxembourgeois de fin d’études secondaires, du diplôme de technicien ou du brevet de maîtrise est dispensé de l’épreuve préliminaire de luxembourgeois;
  4. le candidat ayant obtenu un certificat de compétences conformément au cadre européen commun de référence pour les langues et attestant qu’il a atteint le niveau de compétences requis pour la carrière qu’il vise au sein de l’État, à savoir :
    1. pour la catégorie de traitement A, groupe de traitement A1 et A2, le candidat doit être détenteur d’un certificat attestant le niveau de compétence C1 tant pour l’oral que pour l’écrit ;
    2. pour la catégorie de traitement B, groupe de traitement B1, le candidat doit être détenteur d’un certificat attestant le niveau de compétence B1 tant pour l’oral que pour l’écrit.
  5. le candidat ayant réussi à une ou plusieurs épreuves préliminaires de l’examen-concours de recrutement du personnel enseignant de l’enseignement secondaire ou de l’examen-concours d’admission au stage des fonctions de formateur d’adultes est dispensé de cette ou de ces épreuves(s) préliminaires(s).

 

Pour obtenir une ou plusieurs des dispenses susmentionnées, le candidat doit verser, le cas échéant, une copie de son diplôme, son brevet ou son certificat de compétences attestant le niveau de langues requis.

Remarques :

  1. La réussite du test linguistique pour devenir chargé(e) d’éducation ou d’un test linguistique pour accéder à un autre poste dans la fonction publique ne donne pas droit à une dispense.
  2. La nationalité d’un candidat n’est pas prise en considération pour l’octroi d’une dispense.

Épreuves de classement

Seuls les candidats ayant passé avec succès les épreuves préliminaires de langues peuvent participer aux épreuves de classement. Les dates et lieux précis des épreuves sont communiqués aux candidats par les jurys respectifs. Le MENJE ne saura donner des renseignements détaillés y relatifs. À l’exception des épreuves orales et/ou pratiques, les épreuves se font sous forme écrite et dans l’anonymat. À la fin des épreuves de classement, les résultats sont communiqués par voie électronique aux candidats. Aucun renseignement sur les résultats n’est communiqué par téléphone.

Pour les personnes ayant réussi à l'examen (moyenne pondérée de 10/20 points au moins et aucune note insuffisante inférieure à 7/20 points) un classement est établi selon les résultats obtenus. Seuls les candidats classés en rang utile (N places disponibles = seuls les N-premiers classés à l'examen-concours seront admis au stage) peuvent accéder au stage pédagogique qui commence le 1er septembre de l'année suivante.

 

 

Dernière mise à jour